Diabo : plus 250 femmes formées sur la gestion financière et la digitalisation des A.V.E.C.

Un partenariat entre Onu Femme et Diabo Ville Émergente s’est tissé dans le cadre de l’autonomisation financière des femmes des quatre sous-préfectures qui composent le département de Botro.

A la suite de ce partenariat, la Présidente de l’association Diabo Ville Émergente, Madame Rebecca Yao a initié un atelier de formation sur la « gestion financière et la digitalisation » en partenariat avec Onu Femme (avec BAD) en collaboration avec Orange Bank. Cet atelier s’est tenu du mercredi 29 au jeudi 30 Mars 2023 au foyer des jeunes de Diabo.L’association Diabo Ville Émergente travaille depuis 2018, à l’autonomisation financière et à l’épanouissement de la femme des 172 village du département de Botro. Elles sont plus 250 femmes venues de plusieurs villages du département qui ont pris part à cette formation. Ce atelier de formation de deux jours constitue la première activité de cette collaboration.

Voici les clauses du partenariat

La formation Association Villageoises d’Epargne et de Credit (AVEC) digital, appui à la commercialisation, initiation à l’alphabétisation numérique, élaboration du modèle d’affaire, formation des membres et bénéficiaires de l’association Diabo Ville Émergente, élaboration de la stratégie de fidélisation, célébration de la sortie du nouveau riz N’ZRAMA de Diabo, la participation au salon de l’agriculture et l’accompagnement general (conseil, financement). Tel est le contenu du partenariat. Olga Azelokonon, Coordonnatrice Technique Programme WEE ONU FEMME Côte d’Ivoire donne l’orientation de ce partenariat « dans le cadre de ce projet, il est prévu des formations pour ces femmes pour améliorer leur production et la compétitivité de leur produit et pouvoir accéder à des marchés plus rémunérateurs.

Pour ce fait, il faille qu’elle puissent manipuler leur téléphone portable, mais pour y arriver, il est prévu une formation en alphabetisation fonctionnelle numérique. A la suite de cette formation, elles pourront accéder aux informations dont elles ont besoin pour bien produire et mieux produire et être directement en contact aux marchés pour mieux vendre leurs produits », a-t-elle fait savoir avant d’expliquer le choix de l’association Diabo Ville Émergente par Onu Femme.
Pour la coordonnatrice Onu Femme Côte d’Ivoire, le choix s’est porté sur la structure de Mme Rebecca Yao à cause de sa dynamique organisationnelle car « le projet AFFAWA appuie les femmes en coopératives et Diabo Ville Émergente a en son sein plus de 200 coopératives ».

Le digital, c’est l’avenir, c’est le nouveau modèle qui régira toutes les transactions

La présidente de l’association Diabo Ville Émergente, Rebecca Yao explique les raisons du partenariat ONU FEMME avec sa structure « ce partenariat permettra à Diabo Ville Émergente de franchir le cap de la professionnalisation. Les femmes sont le symbole de la valorisation du potentiel féminin, du changement de mentalité. Le digital, c’est l’avenir, c’est le nouveau modèle qui régira toutes les transactions, les échanges et les femmes du monde rural doivent s’approprier
» a-t-elle indiqué avant de lancer un appel aux bénéficiaires «soyons reconnaissantes du privilège qui nous est accordée, soyons attentives. Saisissons cette opportunité et devenons les femmes modèles qui vont impulser l’émergence de notre cité». Les bénéficiaires ont traduit toute leur reconnaissance à leur présidente qui à travers cette formation vient de les projeter dans le monde de la digitalisation. Pour finir, la présidente de l’association Diabo Ville Émergente, Rebecca Yao a annoncer un séminaire de formation des membres dans le mois d’avril prochain.

Partager la publication

Articles Similaires