Diabo, ONU-Femmes

Après l’étape de Toumodi en juillet 2022, ce sont plus de 3000 femmes du département de Botro qui bénéficient d’un programme spécial dans le cadre du projet d’appui aux coopératives féminines. Une initiative conjointe ONU-FEMMES avec son soutien financier la BAD et l’association Diabo ville émergente. Dépuis, ce mercredi 29 Mars 2023, ce projet est fait en faveur des coopératives féminines du secteur vivrier.

Il vise à apporter tout l’appui nécessaire afin d’aider à l’autonomie des femmes.

Les partenariats avec ONU femmes et une structure bancaire, permettront aux femmes de se faire former afin de maîtriser les productions, améliorer leur productivité. Elles pourront accéder à des financements adéquats pour pouvoir produire ce qu’il faut pour le marché…» a fait savoir Azelokonon Olga, coordinatrice technique du programme Autorisations économiques des femmes à ONU- FEMMES.

Ce projet permettra de former les femmes dans la digitalisation afin de faciliter leurs différents prêts pour accéder à leurs autonomisation

La présidente de l’association Diabo ville émergente, madame
Rébecca Yao, a remercié les bailleurs d’avoir porté le choix sur son organisation et a rassuré de l’engagement des femmes dans ce projet. « Les femmes sont motivées, elles sont mobilisées, elles sont engagées et elles sont le symbole de la valorisation du potentiel féminin, du changement de mentalité ici à Diabo.» a-t-elle précisé.

Ce programme s’étend sur une durée 3 ans avec 1 an de formation avec l’ensemble des coopératives féminines du secteur vivrier du département. L’investissement dans l’autonomisation économique des femmes est, selon les partenaires financiers de ce projet, la voie la plus sûre vers l’égalité des sexes et l’éradication de la pauvreté. Elle est le moteur de la relance du développement dans la région de Gbêkê et de la croissance dans le département de Botro.

Partager la publication

Articles Similaires