Côte d’Ivoire: Bénéficiant de plusieurs voiries reprofilées,Diabo rend hommage à un ministre

Après la cérémonie d’hommage à Diabo (ph KOACI)

Mise en place par Rebecca Yao, présidente de l’association Diabo ville émergente, une cérémonie de remerciement pour plusieurs actions sociales réalisées dans la commune de Diabo, a eu lieu dans cette localité.

Le ministre des Transports Amadou Koné, face à la chefferie traditionnelle réunie à Diabo dans le cadre de la relance du projet de reprofilage de 53 kilomètres de route de la commune de Diabo, lancé depuis Novembre 2018, a été hautement salué à travers cette action de développement qui était également effectuée par la municipalité comme constaté par KOACI.

Les populations de Botro, Diabo et Languibonou, ont saisi cette opportunité pour réserver une grande surprise au ministre des transports en lui rendant un vibrant hommage suite à ses actions sociales menées dans la région de Gbêkè.

« Nous sommes ici aujourd’hui pour rendre hommage à notre fils, le ministre Amadou Koné pour tout ce qu’il fait pour Botro et la région de Gbêkè. Merci, merci et encore merci.» ont déclaré les chefs traditionnels de Diabo, Botro et Languibonou.

Amadou Koné, cadre et fils de la région s’est dit surpris par cette cérémonie, alors qu’il était venu s’imprégner des avancées des travaux de reprofilage des voiries de la commune de Diabo. Il a aussi fait des révélations à propos de l’emploi des jeunes dans le département de Botro.

« En plus des routes, le ministre de l’agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani m’a dit qu’il sera installé très bientôt des usines de transformation d’anacarde dans plusieurs cantons de Gbêkê. Les études de 14 unités de transformation à implanter dans 7 villages de la région sont déjà bouclées. Tout ceci est possible parce qu’il y a la paix et la sécurité. Si nous sommes unis entre nous et que nous avons pour seul objectif, le bien-être de nos populations, le développement de notre région, ce ne seront pas d’autres qui viendront d’ailleurs pour créer des problèmes dans la région de Gbêkê.» a fait savoir Amadou Koné, cadre et fils de la région qui s’est dit surpris par cette cérémonie, lui qui y était dans le cadre de s’imprégner des avancées des travaux de reprofilage des voiries de la commune de Diabo.

Partager la publication

Articles Similaires